Des curleuses à Neuchâtel

image-Des curleuses à Neuchâtel

Même s’il fait partie des disciplines olympiques, le curling reste peu connu et peu pratiqué. Pourtant Neuchâtel possède non seulement des pistes d’entraînement mais aussi un club de curling. 

Ce sport interpelle car rares sont ceux qui le pratiquent. Pour les ignorants, le curling peut être comparé à la pétanque, à la différence près que les adeptes de ce sport ne bronzent pas avec un verre de pastis à la main mais qu’ils le pratiquent dans le froid et sur de la glace. Quand on pense « curling », on pense à d’étranges personnes qui balayent sans raison apparente. Rassurez-vous, ils ont une raison de le faire. D’ailleurs existe-il un nom désignant ces sportifs ? Peut-on les appeler des « curlingeurs », comme on nomme les footballeurs, ou des « curlingmans », comme on nomme des tennismans ?  Figurez-vous qu’on les appelle tout simplement des « curleurs » et des « curleuses ».

Une cible, des pierres et un balai

Le principe général consiste à approcher des pierres en granit d’une cible sur un terrain fait de glace. Les équipes sont composées de quatre joueurs chacune. Elles jouent huit manches appelées « ends ». Chaque participant lance deux pierres, le dernier à tirer est le chef d’équipe. Les gagnants sont ceux qui ont mis le plus de pierres dans la cible appelée « maison ». Lorsqu’une pierre est lancée, un coéquipier balaye la surface glacée afin d’orienter la trajectoire de la pierre. C’est souvent le chef d’équipe qui indique la trajectoire voulue. Le curling étant un sport d’hiver, il se pratique uniquement pendant la saison froide, de la fin septembre à la fin mars.

Une équipe neuchâteloise

Bien que petite, la ville de Neuchâtel possède un club de curling, le CNS (Curling Neuchâtel-Sports). Il comprend des joueurs de divers âges. Les plus jeunes sont en 6ème Harmos, âgés d’environ 10 ans. L’équipe Gauchat de ce club a du reste réalisé une belle saison cet hiver. Elles sont quatre, elles sont jeunes et ce sont des filles ; elles ont réussi à se qualifier au championnat Suisse et ont même atteint la finale. Elles ne l’ont pas remportée mais ce n’est que partie remise. Il leur reste en effet plusieurs années en Ligue A junior. S’ajoute à leur récent palmarès une victoire de l’European Juniors Curling Tour qui s’est déroulé à Genève entre le 13 et le 15 février de cette année.

Pour les motivés

Pour les étudiants intéressés à pratiquer ce sport ou à tout simplement l’essayer, il est possible de suivre les cours de curling à deux pas de l’Uni des lettres, grâce au SUN. Une quinzaine de personnes liées à l’Université de Neuchâtel y vont régulièrement avec énergie et bonne humeur et n’attendent que le début de la saison pour y retourner. Il existe également des initiations données par le CNS. Pour de plus amples informations il suffit de jeter un coup d’œil au site de Curling Neuchâtel.

Cet article a été écrit avec la collaboration de Claude Alain Vuille qui prépare la glace de la salle de curling et qui donne également quelques cours. 

 

author

À propos de Ellyn Del Perugia

Etudiante de l'Université de Neuchâtel

0 commentaire

Laisser un commentaire
Back to Top